Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Au fil de la Vallée de l'Aube
  • Au fil de la Vallée de l'Aube
  • : Tout, ou presque, sur la Vallée de l'Aube, au fil des jours
  • Contact

Profil

  • Evelyne Prodhon
  • Tu peux tout accomplir dans la vie, si tu as le courage de le rêver, l'intelligence d'en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mener à bien.
  • Tu peux tout accomplir dans la vie, si tu as le courage de le rêver, l'intelligence d'en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mener à bien.

AU FIL DE L'AUBE

copie photo interdite

Avertissement

Toutes les photos sont propriété de l'auteur du blog.  Textes et photos sont soumises aux droits d'auteur et copyrights. Toute personne réalisant une reproduction totale ou partielle de textes ou d'images issues de ce blog est priée de mentionner la source sous peine de poursuites.




Recherche

CHEZ CHANTAL

 





MEDIATHEQUE ANDRE THEURIET


US AUBERIVE


RENDEZ VOUS


Secrétariat de mairie : té. 03 25 84 21 13 lundi de 9 h à 12 h, jeudi de 14 h à 16 h 45 et vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 45 à 16 h 30
Communauté de communes : tél. 03 25 88 14 54 lundi et mardi de 8 h à 12 h, ainsi que jeudi et vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30
Sigfra : té-fax 03 25 88 14 82 lundi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h
La Poste : tél. 03 25 84 20 32 du lundi au vendredi de 9 h 15 à 12 h et de 14 h à 16 h et samedi de 9 h 15 à 12 h
Médiathèque : tél 03 25 88 13 36 du mardi au vendredi de 14 h à 18 h 30 et samedi de 14 h à 16 h
Foyer rural : tél. 03 25 87 56 05
Autour de la terre : tél. 03 25 87 57 81
Fédération des œuvres laïques : tél. 03 25 84 71 86
Conservatoire du patrimoine naturel de Champagne-Ardenne : Maison de Pays BP 9 tél. 03 25 88 20 42
ONF : tél. 03 25 84 20 42
ADMR des Quatre-Vallées : tél. 03 25 90 72 25 mardi et vendredi de 9 h à 12 h




 
 

 

 


VISITEURS

 

 BIENVENUE   DANS   LA   VALLEE   DE   L'AUBE      

16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 11:30

 

 

Pour la huitième année consécutive, l’abbaye d’Auberive a accueilli les musiciens des fanfares non conventionnelles. Samedi soir, ils ont donné un spectacle des plus magique.


auberive3abi3007

 

En résidence à l’abbaye, une quarantaine de musiciens ont répété pendant  une semaine pour offrir un spectacle autour des Streets bands de la Louisiane samedi soir à partir de 20 h 30 à l’abbaye d’Auberive. Depuis huit ans, sous l’impulsion de l’association Scudo 52 des musiciens venant de différents horizons, Franc, Italie, Québec…, se retrouvent et échangent pour préparer une rencontre de fanfare non conventionnelle. Depuis quatre ans, ce collectif de musiciens constitue une seule formation. Salvatore Panu accompagne et partage avec le groupe ses compétences musicales. En plus du spectacle final qui se déroule à l’abbaye d’Auberive, une  déambulation festive a également été proposée à Rouvres sur Aube jeudi 24 juillet.

Une quarantaine de musiciens des fanfares non conventionnelles ont proposé un concert à l’abbaye d’Auberive pour le plus grand plaisir des spectateurs venus nombreux. Ce spectacle musical et festif a ravi les auditeurs. Ce collectif de musiciens a proposé une rencontre de fanfares s’inspirant des Streets bands de Louisiane, ceux qui jouent dans les rues comme de la News Orléans, mais aussi à la manière de Sun Ra, de Don Cherry et de l’Art Ensemble de Chicago.

Trompettes, tubas, cors, trombones et percussions s’en sont donné à cœur joie. Le plaisir de jouer ensemble, avec toute la gestuelle d’un big band, était manifeste et le tour du monde proposé a conquis les personnes présentes. Musiciens et spectateurs ont ensuite partagé, dans la bonne humeur, un apéritif et une soupe à l’oignon. Une soirée rythmée qui s’est terminée en beauté.

 

Une fanfare non conventionnelle est une fanfare qui pratique une approche musicale pour des musiciens amateurs libérée de tout académisme, dans un esprit de recherche et d’expérimentation. Cela est valable pour le répertoire, qui se nourrit de différentes influences et peut ainsi associer musiques populaires et jazz, écritures et improvisations ; mais aussi pour la gestion des musiciens : pas de chef d’orchestre avec baguette mais un collectif complice, réuni autour d’un projet de création de jeux sonores. La dimension ludique et festive est intrinsèquement chevillée au corps du projet, avec une volonté de transmettre cette énergie au public.

Partager cet article

Repost 0
Published by Evelyne Prodhon - dans ABBAYE D'AUBERIVE
commenter cet article

commentaires