Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Au fil de la Vallée de l'Aube
  • Au fil de la Vallée de l'Aube
  • : Tout, ou presque, sur la Vallée de l'Aube, au fil des jours
  • Contact

Profil

  • Evelyne Prodhon
  • Tu peux tout accomplir dans la vie, si tu as le courage de le rêver, l'intelligence d'en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mener à bien.
  • Tu peux tout accomplir dans la vie, si tu as le courage de le rêver, l'intelligence d'en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mener à bien.

AU FIL DE L'AUBE

copie photo interdite

Avertissement

Toutes les photos sont propriété de l'auteur du blog.  Textes et photos sont soumises aux droits d'auteur et copyrights. Toute personne réalisant une reproduction totale ou partielle de textes ou d'images issues de ce blog est priée de mentionner la source sous peine de poursuites.




Recherche

CHEZ CHANTAL

 





MEDIATHEQUE ANDRE THEURIET


US AUBERIVE


RENDEZ VOUS


Secrétariat de mairie : té. 03 25 84 21 13 lundi de 9 h à 12 h, jeudi de 14 h à 16 h 45 et vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 45 à 16 h 30
Communauté de communes : tél. 03 25 88 14 54 lundi et mardi de 8 h à 12 h, ainsi que jeudi et vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30
Sigfra : té-fax 03 25 88 14 82 lundi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h
La Poste : tél. 03 25 84 20 32 du lundi au vendredi de 9 h 15 à 12 h et de 14 h à 16 h et samedi de 9 h 15 à 12 h
Médiathèque : tél 03 25 88 13 36 du mardi au vendredi de 14 h à 18 h 30 et samedi de 14 h à 16 h
Foyer rural : tél. 03 25 87 56 05
Autour de la terre : tél. 03 25 87 57 81
Fédération des œuvres laïques : tél. 03 25 84 71 86
Conservatoire du patrimoine naturel de Champagne-Ardenne : Maison de Pays BP 9 tél. 03 25 88 20 42
ONF : tél. 03 25 84 20 42
ADMR des Quatre-Vallées : tél. 03 25 90 72 25 mardi et vendredi de 9 h à 12 h




 
 

 

 


VISITEURS

 

 BIENVENUE   DANS   LA   VALLEE   DE   L'AUBE      

16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 09:05

 

La bande dessinée est un art composite, qui utilise des images dessinées, du texte et un jeu de codes spécifiques, qui en font à la fois l’originalité et la complexité. C’est de cette forme exigeante d’écriture que parle cette exposition, petite promenade imagée au cœur du 9ème art.


exposition bande dessinée mediatheque auberiveLes animatrices de la médiathèque André Theuriet propose jusqu’à la fin du mois une exposition dédiée à la bande dessinée. En 16 panneaux agrémentés de photos en couleur et en noir et blanc, la BD livre tous ses secrets. De l’anatomie de la bande dessinée à son histoire en passant par le processus de création, le visiteur pourra découvrir tous les mystères du 9ème art. Cette exposition est également le support d’une animation avec les élèves de la casse unique de Villars conduite par Anne-Marie Labourdette.


La première personne à ouvrir la voie de la bande dessinée telle que nous la connaissons est le suisse Rodolphe Töpffer. Celui-ci eut la brillante idée d’associer le dessin et le texte et le représenta bien dans son premier ouvrage édité en 1833 Les aventures de Monsieur Vieux-Bois, qu’il a écrites à partir de 1827. Cet ouvrage, traduit et piraté en Europe puis aux Etats-Unis, crée de nombreuses vocations, et annonce l’explosion des bandes dessinées à la fin du XIXème siècle.




La bande dessinée, le 9ème art

Il est difficile de donner une définition qui rendrait compte de tout ce qu’est la bande dessinée, même si l’on peut évoquer quelques traits communs. Il s’agit de raconter une histoire par le biais d’images dessinées côte à côte, le plus souvent sur une page. Ces images permettent au lecteur de reconstituer le déroulement de l’histoire. La présence de texte, quoique fréquente, n’est pas une obligation. Tous les styles de dessins sont envisageables, du réalisme le plus précis au minimalisme, de la couleur au noir et blanc, de la caricature inspirée par le dessin de presse à l’usage de la peinture.

Aujourd’hui, ce mode d’expression est présent partout sur toute la planète. On trouve les mangas au Japon, phénomène culturel et économique majeur désormais planétaire, on lit des comics aux Etats-Unis, des historietas au Mexique, des manhwas en Corée… Si on trouve souvent la bande dessinée dans des journaux et magazines, dans des formules à suivre, elle est parfois éditée sous forme de livres complets, comme en France ou en Belgique où la vente en album a remplacé la plupart des publications dans la presse.


Processus de la création

Premier maillon de la chaine créative, le scénariste est celui qui invente l’histoire ou l’adapte. Celui-ci a différente façon de préparer le travail du dessinateur. Il peut être très précis, fournissant photographies et description millimétrée ou au contraire plus vague. Le dessinateur, maillon le plus visible de la profession, peut être son propre scénariste. Cependant, la combinaison la plus fréquente comporte un dessinateur et un scénariste distinct. En collaboration avec l’auteur de l’histoire, le dessinateur a pour mission de transformer les intentions du scénariste en images, d’interpréter et finaliser la mise en scène envisagée. Le coloriste, le cas échéant, intervient après le dessinateur sur des copies de ses planches en noir et blanc. Les outils du coloriste peuvent être traditionnels (aquarelle, gouache, craie grasse) ou informatique (logiciel de mise en couleur). Il arrive également que le dessinateur mettent directement ses planches en couleur sur l’original même. Puisse t’elle vous donner envie de vous pencher avec un œil un peu différent sur un mode d’expression aux possibilités infinies, qui peut offrir à tous de formidables moments de lecture.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires